Le Clos du Caillou

Histoire du domaine :

L'histoire du Clos du Caillou démarre en 1895 comme réserve de chasse. C'est à cette époque qu'une cave souterraine est creusée dans le Safre, cave qui sert aujourd'hui à l'élevage des vins dans des conditions hygrométiques et de température idéales.

C'est en 1955 que Paul Pouizin, vigneron à Visan, rachète le Clos  pour son fils Claude. Ce dernier se lance dans un grand projet de déboisement puis de plantation d'un vignoble qui occupera au final 9 ha en appellation Châteauneuf du Pape & 45ha en Côtes du Rhône. C'est ce travail qui permet aujourd'hui l'élaboration de grands vins sur les appellation Châteauneuf du Pape & Côtes du Rhône.

Les premières bouteilles sont vendues à partir de 1970 avec une volonté de faire découvrir les vins sur le marché français. La vente directe au caveau de dégustation se développe sous l'impulsion de la femme de Claude, Colette Pouizin.

En 1996 Sylvie Vacheron, fille cadette de Claude Pouizin, reprends les renes du domaine avec son mari, Jean Denis Vacheron, fils de vigneron à Sancerre. Leur objectif est d'élaborer librement de grands vins fins & élégants.

L'objectif est pleinement atteint avec des vins salués par la critique avec notamment un retentissant 100/100 dans le WineAdvocate de Robert Parker pour la cuvée de Châteauneuf du Pape réserve 2001. 

Après la disparition tragique de Jean Denis, Sylvie Vacheron aidée de Bruno Gaspard reprend la tête du domaine afin de poursuivre le travail qualitatif entrepris jusqu'ici.En 2010 après 3 ans de conversion, le domaine obtient la certification biologique.

Le vignoble :

Le vignoble du Clos du Caillou se compose aujourd'hui de  53 ha dont 9 en appellation Châteauneuf du Pape et 44 en appellation Côtes du Rhône. Pour la petite histoire, le "Clos" est quant lui encavé au coeur de l'appellation Châteauneuf du Pape,  n'ayant jamais fait l'objet d'un classement suite au refus de la visite des experts chargé de la délimitation de l'appellation en 1936. Il représente aujourd'hu 17ha de vignes sur un terroir exceptionnel.

Le cépage principal du vigoble du Clos du Caillou est le grenache. Ce cépage roi de l'appellation qui donne des vins puissants & gourmands est complété dans les assemblages par les autres cépages de l'appellation Châteauneuf du Pape : le mourvèdre, la syrah, le cinsault, le carignan, la counoise & le vaccarèse.

Les cépages blancs qui entrent dans la composition des Châteauneufs du pape et Côtes du Rhônes blancs (10% de la production du domaine) sont le viognier, la roussanne, la clairette (rose & blanche), le bourboulenc & le grenache blanc.

Le vignoble se compose de plusieurs terroirs : Sables sur sous sols marneux (Terroir précoce - lieux dits "les cailloux" et les "Cassanets"), galets roulés en Côteaux (Lieux dits "les Garrigues") terroir principal de l'appellation. Ces galets emmagasinent la chaleur dans la journée et la restitue la nuit lentement. 

Tout le vignoble du Clos du Caillou est désormais conduit en agriculture biologique et évolue vers la Biodynamie : labours réguliers, emplois de composts organiques avec comme objectifs l'enrichirissement des sols et la redynamisation des vignes.

La vinification : 

Chaque parcelle et chaque cépage est vendangé  à la main à maturité optimale. Le tri se fait à la vigne puis les grappes sélectionnées sont transportées en box de 300 kilogrammes sous protection de neige carbonnique. Une fois en cave elles sont erraflées puis mises en cuve.

Les vins rouges sont élevés en cuve béton ou cuves tronconiques bois thermorégulées. La fermentation se fait avec les levures indigènes (déjà présentes dans les vignes). La macération dure de 20 à 40 jours suivant les cépages, les cuvées et la qualité du millésime.

Après la fermentation, les vins sont élevés dans la cave creusée dans le Safre pendant une quizaine de mois puis fera l'objet de l'assemblage par l'oenologue avec toujours le même objectif d'excellence. 

Affichage 1-12 de 12 article(s)
Affichage 1-12 de 12 article(s)