Le Mourvèdre :

Ce cépage est d'origine Espagnole. Il est introduit dans le vignoble français au XVIème siècle notamment dans le Languedoc, le Roussillon et la Vallée du Rhône. C'est un cépage utilisé dans de nombreuses AOC du pourtour méditerranéen, assemblé le plus souvent au grenache, à la syrah et au carignan. A bandol, on le retrouve comme principal cépage de l'AOC.

Le mourvèdre est un cépage assez fragile et exigeant. Il n'aime ni les maladies ni les parasite comme les acariens. Son terroir de prédilection est l'argilo calcaire et nécessite une bonne réserve d'eau. Afin de donner de bons résultats, les rendements de ce cépage doivent être maitrisés. Avec de forts rendements, les ceps de mourvèdre s'épuisent rapidement. 
 

Le Mourvèdre

 

Ce cépage du sud de la France permet l'élaboration de vins riches, aromatiques (notes de fruits noirs, d'épices), structurés avec une acidité assez basse. 

Le mourvèdre est cultivée aujourd'hui sur environ 10000 hectares en France.