Puligny Montrachet 1er cru

Historique :

La création de l'appellation Puligny-Montrachet date de 1937. Le développement du vignoble se fait au moyen Age sous l'impulsion des Abbayes. Les vins sont exportés à travers toute l'Europe sous la dénomination "Vin de Beaune". Progressivement le gamay est abandonné et remplacé par le Noirien (pinot noir) jugé plus qualitatif. Au XVIIIème siècle, le chardonnay fait son apparition dans le vignoble. Il en deviendra le cépage principal.

A la fin du XVIIIème siècle Thomas Jefferson jugera le Montrachet au même niveau que le Chambertin.
Cette notoriété ne cessera de progresser au cours des siècles jusqu'à aujourd'hui.
 

Situation géographique :

Le vignoble est situé sur la Côte de Beaune, au sud de Dijon, en Bourgogne. Il est entouré par  les villages de Meursault au Nord et Chassagne-Montrachet au sud. Le climat est tempéré avec une légère influence continentale. La surface en production est environ de 96 hectares, principalement constituée de vignes de Chardonnay (Pour 0.36 ha de rouges). L'appellation compte 17 climats classés en premiers crus et 4 grands crus.
 

Le terroir et les cépages :

Le vignoble de Puligny-Montrachet est situé entre 230 et 320 mètres d'altitude avec une exposition au levant. Les vignes sont plantées sur un socle constitué de sols bruns calcaires, calcaires, avec alternance de bancs de marnes argilo-calcaires parfois profonds ou avec la roche affleurante. Les limons argileux sont épais en haut de la Côte puis et possèdent un grain plus fin en descendant la pente.

Le cépage exclusif de l'appellation pour les blancs est le chardonnay et le pinot noir pour la confidentielle production de vin rouge.
 

Profil aromatique d'un Puligny-Montrachet :

Ce grand vin blanc de Bourgogne se pare d'un belle robe dorée aux reflets verdâtres qui s'intensifie avec le vieillissement.  Le nez dévoile une palette aromatique ou se mêlent des notes florales (aubépine), de fruits blancs, de pate d'amande, de notes beurrées, de miel et minérales (silex). Le vin possède une bouche superbe concentrée, à la fois tendue et harmonieuse.

En rouge, le vin possède une belle robe rubis vif dans sa jeunesse. Le nez dévoile des aromes de fruits rouges (framboise, groseille) et noirs (Cassis et mûre) qui évoluent avec le temps sur des notes de cerise à l'eau de vie, de sous bois et de cuir. La bouche est tendre, avec une jolie matière charnue.

 

Quels plats servir avec un Puligny-Montrachet ?

Ce grand Bourgogne blanc accompagnera des mets de choix comme de la Langouste, du homard, des poissons de mer poêlés ou grillés, une volaille en sauce, des quenelles de brochet, une poularde de Bresse à la crème et aux morilles ou des fromages comme du chèvre, un comté, un reblochon ou encore un brie de Meaux.

En rouge, ce vin s'accordera sur du gibier, une pièce de bœuf, ou des fromages à pattes lavées comme le Citeaux, la Langres ou encore le Munster.

 

Les principaux climats et crus remarquables :

L'appellation compte 17 premiers crus dont les plus connus sont Les Follatières, Champs Gains, Le Cailleret, la Truffières, Clavaillon, Les Pucelles ou encore Perrières.

Le vignoble compte également 4 Grands crus : Chevalier-Montrachet (7.47 ha), Bienvenues-Bâtard-Montrachet (3.59 ha), Bâtard-Montrachet (11.83 ha) et enfin le fameux Montrachet (5.93 ha).

 

Les domaines en AOC Puligny-Montrachet :

Nous vous proposons actuellement sur notre site le Puligny-Montrachet 1er cru les Follatières du domaine Dujac.

Affichage 1-1 de 1 article(s)
Affichage 1-1 de 1 article(s)